Le site d'une ville naturellement entreprenante

Mairie de La Souterraine

Coordonnées

1, rue de l’Hermitage - BP5 - 23300 La Souterraine

Tél : 05 55 63 97 80 - Fax : 05 55 63 97 99

Par mail, cliquez ici

Permanence

Jeudi 21 Février 2019
Elu : Guy Dumignard
-- -- -- -- --
07 89 09 38 64
Personnel : Gardien
-- -- -- -- --
06 49 53 77 68

Vous êtes ici

L'orgue du Sauveur


L’orgue de La Souterraine, curieusement, n’est pas installé à l’église Notre-Dame mais à la chapelle du Sauveur.

Cet instrument, réalisé en 1887 par le facteur d’orgues Jean-Baptiste Ghys de Dijon, fait partie de la génération des orgues romantiques (comme ceux de la basilique de Saint-Denis ou de la cathédrale de Bayeux). 

Il se compose de 11 jeux réels répartis sur 2 claviers de 56 notes et un pédalier de 27 notes à traction pneumatique tubulaire. Son esthétique sonore de style symphonique, typique de la fin du XIXème siècle et son parfait état de conservation (l'orgue est parvenu à La Souterraine sans aucune transformation depuis sa construction) ont retenus l’attention du Ministère de la Culture qui décida de le classer comme objet au titre de Monument Historique le 26 juin 1991.

Après son arrivée à La Souterraine, l'instrument a fait l’objet de plusieurs interventions. Il a été procédé au relevage (dépoussiérage et petites réparations) en 1917 par son créateur. Les soufflets sont réparés en 1921 par Henry Firmin avant que Robert Boisseau installe un ventilateur électrique en 1934 pour les remplacer. Peu à peu délaissé, l’orgue s’encrasse jusqu'à ne plus être en état de fonctionner. Une expertise de l'instrument n'a néanmoins constaté aucune dégradation majeure. 

L’ADAOS (Association Des Amis de l’Orgue du Sauveur) fut créé en 1996 avec pour objectif prioritaire de faire procéder à la restauration de l’orgue. L'association devenue maître d’ouvrage de la restauration, pu rassembler la somme de 120 000 €, grâce au financement groupé de l’Etat, du Conseil Régional, du Conseil Général, de la Commune et de nombreux donateurs privés regroupés sous l’égide de la Fondation du Patrimoine.

Ses dégradations n'étant pas majeures, les travaux nécessaires à la remise en service de l'orgue se sont limité à trois interventions principales : la première a consisté à remplacer les soufflets, diverses petites réparations et changements de pièces ont constitué la deuxième, enfin, la troisième et la plus onéreuse comprenait le démontage complet des orgues afin de les dépoussiérer et de les nettoyer. L’instrument a été restauré par l’Entreprise Claude BERGER de Clermont-l’Hérault. L’inauguration s’est déroulée le 21 novembre 2010 par un concert de chant, violoncelle et orgue.

Aujourd'hui, l'orgue du Sauveur qui a retrouvé toute sa jeunesse permet d'accueillir, en la chapelle du Sauveur, de nombreux concerts.