Le site d'une ville naturellement entreprenante

Mairie de La Souterraine

Coordonnées

1, rue de l’Hermitage - BP5 - 23300 La Souterraine

Tél : 05 55 63 97 80 - Fax : 05 55 63 97 99

Par mail, cliquez ici

Permanence

Lundi 22 Avril 2019
Elu : Étienne Lejeune
-- -- -- -- --
07 89 09 38 64
Personnel : Gardien
-- -- -- -- --
06 49 53 77 68

Vous êtes ici

La Souterraine, lauréate des "territoires à énergie positive pour la croissance verte"


Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat, organisait ce vendredi 22 juillet 2016 un rassemblement des "territoires à énergie positive pour la croissance verte" (TEPCV) afin de faire un bilan de l’application locale de la loi de transition énergétique, un an après son adoption par le Parlement. Cette réunion était aussi l’occasion de partager les bonnes pratiques, de renforcer le réseau des collectivités exemplaires et de faire signer la convention aux nouveaux "territoires à énergie positive pour la croissance verte" lauréats dont La Souterraine fait partie (son dossier ayant été retenu par le gouvernement).

Martine Escure (4ème adjoint au maire de La Souterraine, délégué au développement durable, à l'Agenda 21, à l'ÉcoQuartier, au PLU, à l'éclairage public, aux énergies renouvelables et aux jardins partagés), accompagnée de Jean-Noël Pinaud (directeur de cabinet du maire), s'est donc rendue au Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, pour la signature de la convention, en préambule à la cérémonie d'anniversaire de la loi de transition énergétique qui avait lieu à la Présidence de la République.


Un territoire à énergie positive, qu’est-ce que c’est ?


Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Six domaines d’action sont prioritaires dans ces territoires :

  • La réduction de la consommation d’énergie : par notamment des travaux d’isolation des bâtiments publics, l’extinction de l’éclairage public après une certaine heure…
  • La diminution des pollutions et le développement des transports propres  : par l’achat de voitures électriques, le développement des transports collectifs et du covoiturage…
  • Le développement des énergies renouvelables  : avec par exemple la pose de panneaux photovoltaïques sur les équipements publics, la création de réseaux de chaleur…
  • La préservation de la biodiversité : par la suppression des pesticides pour l’entretien des jardins publics, le développement de l’agriculture et de la nature en ville…
  • La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets : avec la suppression définitive des sacs en plastique, des actions pour un meilleur recyclage et diffusion des circuits courts pour l’alimentation des cantines scolaires…
  • L’éducation à l’environnement : en favorisant la sensibilisation dans les écoles, l’information des habitants…

Concrètement, chaque territoire lauréat recevra un minimum de 500 000 euros pour les actions qu'il mettra en œuvre. Les autres territoires engagés pourront aussi bénéficier de l’appui du ministère, au fur-et-à-mesure de l’avancement et de la maturité de leur projet.

Qu'est-ce qu'un TEPCV ?